Yves HECK

Comédien & metteur en scène

 

Yves Heck conçoit, met en scène et joue son premier spectacle à l’âge de onze ans, chez les jésuites, une comédie musicale inspirée par ses idoles de l’époque. Dès lors, sa passion pour le théâtre ne le quitte plus. Il entre à quatorze ans à l’Académie d’art dramatique de sa ville natale, Namur (Belgique), joue pour la première fois professionnellement l’année du bac puis travaille comme assistant à la mise en scène au Théâtre National à Bruxelles avant de partir s’installer à Paris à l’âge de dix-neuf ans pour suivre l’enseignement de Niels Arestrup au Théâtre-École du Passage.

 

Au long de son parcours de comédien dans le théâtre public, Yves aborde des auteur•rice•s aussi varié•e•s que Jon Fosse, Jerzy Gombrowicz, Hervé Guibert, Jean-Luc Lagarce, Federico Garcia Lorca, Charlotte Salomon, William Shakespeare, dans des mises en scène de Benoît Blampain, Muriel Coulin, Jerzy Klesyk, Jeanne Poitevin, Serge Roué, Dominique Terrier... Formé à la danse contemporaine au CCN de Montpellier, il travaille également en tant que performer avec Jérôme Bel, Christian Bourigault, Nathalie Collantes et Mathilde Monnier.

 

Au cinéma, Yves joue notamment dans Minuit à Paris de Woody Allen, aux côtés d’Isabelle Huppert dans L’avenir de Mia Hansen-Løve, dans 120 battements par minute de Robin Campillo et dans Noureev de Ralph Fiennes.

 

Quelques années après avoir conçu et mis en scène à la Scène Nationale de Cherbourg un spectacle en hommage à Jean-Luc Lagarce, La pièce d’à côté, Yves initie Les invités un seul en scène que Thierry Illouz écrit pour lui et qu’ils créent en 2012 avec Johann Maheut à La Loge (Paris). « L’un des plus intelligents et des plus jubilatoires spectacles que vous puissiez voir ces jours-ci » selon Armelle Héliot du Figaro. Ce spectacle marque les prémisses d’un projet artistique plus vaste qui donnera naissance en 2013 à la cie Tête chercheuse.

 

Sa passion pour la lecture à voix haute et son désir de proposer au public un rapport à la scène et au texte différents lui ont inspiré le concept de Tête de lecture qui tourne en France et à l’international depuis 2013.

 

Il enregistre des livres audio dont le roman primé de David Foenkinos, Charlotte (Écoutez Lire Gallimard) pour lequel il a reçu la Plume de Paon des Lycéens 2016, ainsi que Même les monstres de Thierry Illouz (Ecoutez Lire Gallimard, 2019).

 

www.yvesheck.com


Stéphane BERTRAND

Collaborateur artistique

 

Architecte paysagiste depuis 1993, titulaire d’un baccalauréat en urbanisme, Stéphane Bertrand vit et travaille à Montréal (Québec) où il a fait des études de 2ème cycle en design d’événements et a développé une expertise d’intervention et de réflexion portant notamment sur la problématique des friches urbaines.

 

Ses préoccupations actives prennent en considération la nature fondamentale du paysage comme construction culturelle et sociale, dont les transformations sont significatives des croyances et des valeurs d’une communauté.

 

Ces dernières années l’ont amené à créer différentes installations paysagères en solo ou en collaboration avec des artistes en arts visuels, des architectes et des architectes paysagiste. Ses projets ont été publiés dans de nombreuses revues et livres spécialisés sur le paysage et le jardin. Son jardin Dés/ordonnance, réalisé au Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire en France, a fait la couverture et l’objet d’une recension de la revue américaine Landscape Architecture en 2004.

 

Son parcours professionnel l’a également conduit à adopter une autre position, celle de commissaire indépendant. Le type de commissariat qu’il tente d’établir a ceci de singulier qu’il se veut une pratique issue de sa formation et de son champ d’expertise, tout en regroupant diverses disciplines ayant comme problématique la ville et ses composantes intrinsèques. Ces dernières années, il intervient à titre de consultant spécialisé en art publique.

 

Stéphane Bertrand collabore avec Yves Heck à l’adaptation paysagère et à la mise en espace en galeries de Tête de lecture.

 

www.stephane-bertrand.ca


Nelly MORICE-MALLET

Présidente

 

 

 Matthieu DEFORGE

Trésorier


Thierry ILLOUZ

Auteur & collaborateur artistique

 

Avocat spécialisé en droit pénal et social, romancier, auteur de théâtre et de chansons, chroniqueur à La Quinzaine littéraire, Thierry Illouz est né à Sétif (Algérie) en 1961.

 

La critique salue son talent dès le premier texte publié, L’ombre allongée (Fayard). Son deuxième roman, Quand un soldat (Fayard), est nominé au Prix Wepler. Quant à son dernier, La Nuit commencera (Buchet Chastel), il remporte le Prix du Festival Simenon des Sables d’Olonne 2015.

 

J’ai tout (Buchet Chastel), pièce lue par Charles Berling au Festival d’Avignon en 2000 est montée par Jean-Michel Ribes au Théâtre du Rond-Point (Paris) en 2007. Elle a donné lieu à plusieurs reprises dont une à Sao Paulo (Brésil) en 2016.

 

Thierry Illouz est également l’auteur de chansons écrites avec Marie Nimier pour Juliette Greco, Maurane, Eddy Mitchell…

 

Il a signé un seul en scène inédit pour Yves Heck, Les invités, et collabore régulièrement à la réflexion autour des projets de la cie Tête chercheuse.

 

www.thierryillouz.fr 


Isabelle DEFFIN

Collaboratrice artistique &

création costume

 

Isabelle Deffin, costumière de Joël Pommerat, a étudié le stylisme et le modélisme, avant d’intégrer l’École de Costume du TNB de Rennes.

 

Elle débute par la confection de costumes sur des spectacles de Laurent Pelly (La Belle Hélène) et Ariane Mnouckine (Tambours sur la digue). Elle sera ensuite assistante sur des créations pour Didier Bezace (Feydeau terminus) et Sylvain Maurice (Le Marchand de sable), avant de faire la rencontre de Joël Pommerat sur Grâce à mes yeux.

 

Depuis 2003, elle collabore à toutes les créations de la compagnie Louis Brouillard (Qu’est ce qu’on a fait?, Les marchands, D’une seule main, Cet enfant, Cendrillon - Molière 2018 de la création visuelle, Ma chambre froide, La réunification, Ça ira, fin de Louis – et les opéras Thanks to my eyes, Au Monde et Pinocchio). Elle y aborde le costume comme un travail approfondi d’inspirations iconographiques et de recherche au plateau. Les essais de silhouettes (perruques & costumes) sont constants et utilisés comme outil pour le jeu des comédien•ne•s.

 

En 2018, elle est aussi la costumière de Cyril Teste à l‘Opéra Comique (Hamlet), de Muriel Coulin au Théâtre du Rond-Point (Charlotte) et de Delphine Bibet à Bruxelles (Play back).

 

Isabelle a également été costumière ou assistante au cinéma et à la télévision sur des courts, moyens et longs métrages de Pierre Huygues et Agnès Jaoui notamment, ainsi que sur la série Le bureau des légendes avec Nathalie Raoul.


Anaïs PARMENTIER

Régisseur

 

Son bac S en poche, Anaïs Parmentier voyage pendant un an et demi, avant de devenir régisseur d'accueil (son, lumière et plateau). Elle travaille ensuite comme éclairagiste et régisseur lumière pour différentes compagnies (théâtre, concert, danse, cirque).

 

Elle est également équilibriste de cirque amateure, passionnée de musique et fait de la photo.

 

Elle assure entre autres pour nous la régie des invités.


Alban GERVAIS

Designer graphique

 

Créateur et designer graphique, Alban Gervais conçoit et réalise de nombreux projets graphiques portés par des acteurs aux ambitions citoyennes et artistiques fortes.

 

De la communication offset, web, en passant par la signalétique et la création de logotypes, les compétences d’Alban Gervais sont multiples.

 

Il signe l’ensemble des supports de communication de la cie Tête chercheuse depuis sa création et est l'auteur de notre logotype.

 

www.albangervais.com 


Muriel COULIN

Metteuse en scène invitée

 

Après avoir travaillé sur des films de fiction (Louis Malle, Kaurismäki, Kieslowski), Muriel Coulin signe l’image de nombreux films d’art contemporain (Philippe Parreno) et de documentaires (Emmanuel Finkiel, Hélène Angel). Elle réalise ensuite des documentaires dont L’homme sans douleur pour Arte, avant de passer à la fiction.

 

Muriel Coulin réalise avec sa sœur Delphine cinq courts-métrages avant de tourner 17 filles (Semaine de la Critique - Cannes 2011) d’après un fait divers. Leur dernier film Voir du Pays a remporté le Prix Un Certain Regard du meilleur scénario à Cannes en 2016. Il raconte l’histoire de deux femmes qui reviennent de la guerre.

 

La scène la tente depuis plusieurs années déjà. C'est pourquoi nous l'avons invitée à concevoir et mettre en scène Charlotte.


Johann MAHEUT

Metteur en scène invité

 

Artiste pluridisciplinaire, Johann Maheut travaille au croisement des arts plastiques, du design graphique, de la danse et du théâtre en tant que metteur en scène, collaborateur artistique, scénographe, concepteur lumière et danseur. 

 

Diplômé de l’École Supérieure d’Art du Havre en 2001, il entre en 2007 au CNDC d’Angers afin d’y suivre la formation Essais sous la direction d’Emmanuelle Huynh. Depuis il a collaboré avec Marianne Baillot, Anne Collod, Clara Cornil, João Costa Lima (dans le cadre de l’année de la France au Brésil en 2009), Alban Gervais, Julien Jeanne, Carole Rieussec, David Wampach…

 

Il signe la mise en scène et la scénographie des invités.


Abigail FOWLER

Créatrice lumière

 

Née à Paris en 1984, Abigail Fowler s’est formée à l’École Supérieure des Beaux-arts d’Angers en Architecture d’Intérieur puis en Communication Visuelle, et obtient son DNSEP en 2010. Durant ses études, elle collabore avec des danseurs du CNDC d’Angers en tant que plasticienne. Elle décide ensuite de se former à l’éclairage scénique en faisant des stages auprès d’éclairagistes durant ses études. Sa rencontre avec Caty Olive en 2009 est décisive pour son parcours artistique, elle reprend la régie de ses créations lumières pour les spectacles de David Wampach en 2010.

 

En parallèle elle commence à faire ses propres créations lumière avec Vincent Thomasset, Madeleine Fournier et Jonas Chéreau. Elle travaillera en parallèle à la Ménagerie de Verre à Paris, ce qui lui permettra de découvrir la scène émergente contemporaine, de former son œil auprès d’éclairagistes tels que Yves Godin, Yannick Fouassier ou Sylvie Garot entre autres.

 

En 2012 elle crée dans une patinoire olympique des lumières pour le projet Pîle de Mickaël Phelippeau. En 2013, elle rencontre Gaëlle Bourges et sera l’éclairagiste de tous ses spectacles et performances jusqu’à ce jour. Son spectacle À mon seul désir est joué au Festival d’Avignon en 2015.

 

Principalement liée au milieu de la danse, elle collabore depuis plusieurs années avec Mickaël Phelippeau, Volmir Cordeiro, François Chaignaud, Danya Hammoud, Vania Vaneau, Benjamin Bertrand et Béatrice Massin. Elle assiste également Philippe Quesne à la lumière entre 2013 et 2016. Pour le théâtre, elle signe les lumières des Trois hommes verts de Valerie Mrejen, collabore avec Dorian Rossel entre 2014 et 2016 et crée les lumières de Charlotte, spectacle conçu et mis à scène par Muriel Coulin et présenté au Théâtre du Rond-Point en janvier 2019.

 

Sa démarche artistique s’articule entre le propos du projet auquel elle collabore et une réflexion sur l’espace de jeu qui l’accueille, envisageant la lumière comme une scénographie liée à la dramaturgie de la performance.

 

Elle signe pour la cie Tête chercheuse les créations lumière des invités, de Charlotte et d'Au-delà de la pénétration.


Mathurin VOLTZ

Comédien

 

Mathurin Voltz suit les cours de la Classe Libre du Cours Florent à l'âge de 17 ans, avant d'intégrer un an plus tard le Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris.

 

Il débute en 2011 dans Hamlet, mis en scène par Daniel Mesguich. Il interprète le rôle de Robert Pinget dans Nouveau Roman, le spectacle de Christophe Honoré, présenté au Festival d'Avignon 2012 puis au Théâtre de la Colline. En 2013, il tourne sous la direction de Nina Companeez (Le Général du roi), Henri Helman (Richelieu) et Tony Gatlif (Geronimo). Dernièrement, on a pu le voir dans Le jeu de l’amour et du hasard au Théâtre de l’Ouest Parisien et en tournée, où il interprétait le rôle de Dorante, dans une mise en scène de Laurent Laffargue. Il a joué dans Tristan mis en scène par Eric Vigner au Théâtre de Gennevilliers ainsi que dans Le 20 Novembre de Lars Norén mis en scène par Lena Paugam lors du Festival d'Avignon off 2017 (Théâtre de la Manufacture).

 

Il enregistre également de nombreux livres-audio pour les Editions Thélème et Gallimard, et participe chaque année au Marathon des mots de Toulouse.

 

Il reprend en 2017 le rôle de Yves HECK dans Les invités.